Déjà plus de 250 nourrissons hospitalisés pour bronchiolite
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-baisse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Santé

Déjà plus de 250 nourrissons hospitalisés pour bronchiolite

La vague d’infection virale est particulièrement vive cet hiver. Aussi les hôpitaux du Luxembourg doivent s’organiser pour faire face à la prise en charge de nombreux bambins.

Publié par Edouard Trèfle le 06/12/2022

Souffle rapide et sifflant, forte toux : difficile pour un parent de voir son petit en difficulté respiratoire. Pourtant depuis quelques semaines, c’est le cas dans de nombreuses familles, avec la montée des cas de bronchiolite au Grand-Duché.

Combien ? La ministre de la Santé vient de répondre à cette question : « Depuis début octobre et jusqu’au 5 décembre, 253 enfants ont été hospitalisés à la clinique pédiatrique ». Chiffre auquel il faut ajouter 398 bambins vus en consultation sur la même période, mais pour des formes moins graves de l’infection.

Si les services de soin peuvent encore faire face, Paulette Lenert ne cache pas qu’une réorganisation de l’accueil de ces patients en bas âge a dû être mise en place. Cela afin de pouvoir accueillir au mieux les enfants malades dont le traitement ne dure que quelques jours.

Si les Hôpitaux Robert-Schuman ont aussi ouvert des lits supplémentaires pour accueillir des enfants atteints par des formes moins graves, le flux principal est dirigé vers le Centre hospitalier de Luxembourg.

La grande crainte

Au CHL, une partie des opérations non-urgentes concernant des enfants ont d’ailleurs été déprogrammées. Ce afin de libérer un maximum de places pour ces bébés qui doivent être pris en charge dans des unités de soins intensifs, et plus particulièrement pour les bébés de moins de 6 semaines dont une bronchiolite peut engager le pronostic vital.

Afin d’éviter toute surcharge hospitalière, le ministère de la Santé luxembourgeois a lancé une vaste campagne d’information. Des messages préventifs lancés aussi bien sur son site internet que via les médias ou les réseaux sociaux.

Au Luxembourg (mais également en France et en Belgique), la grande crainte serait de devoir faire front à une “triple épidémie”. A savoir : bronchiolite, grippe et covid-19.

Dans l’Hexagone, la dernière semaine de novembre, a déjà été marquée par un fort rebond du nombre de cas de bronchiolite recensés. Une hausse de 24% du nombre de passages aux urgences d’enfants de moins de 2 ans atteints a été relevée sur une semaine…

Côté belge, on annonce déjà une « saison de bronchiolite sans précédent ». Sachant qu’une année habituelle se traduit généralement par 7 000 cas d’enfants infectés par VRS (virus respiratoire syncytial, qui infecte le plus les poumons et les voies respiratoires).

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web