icon recherche
Santé

Une ordonnance médicale est-elle valable à l’étranger ?

Peut-on se rendre dans une pharmacie étrangère pour récupérer les médicaments prescrits sur une ordonnance ? Le pharmacien est-il tenu de l’accepter ?

Publié par Romain S. le 11/12/2018 | 5.348 vues

La législation concernant la délivrance de médicaments sur ordonnance dans un pays étranger s'applique dans toute l'Europe y compris en Islande, en Norvège et au Lichtenstein.

J’ai besoin de récupérer toutes les semaines des médicaments en pharmacie mais je serai en vacances deux semaines à l’étranger. J’ai un rendez-vous tardif chez mon médecin belge et n’aurai pas le temps de me rendre en pharmacie. Heureusement, il y en a une à proximité de mon lieu de travail au Luxembourg.

Pour de multiples raisons, n’importe qui peut être amené à adresser une ordonnance médicale à un pharmacien étranger. La question est donc : est-elle présentable dans une officine d’un Etat membre ?

Sous format papier de préférence

La réponse oui, à quelques petites conditions. Ainsi, pour qu’une prescription soit considérée comme transfrontalière, elle doit comporter les informations suivantes :

  • Sur le patient : nom, prénom (en toutes lettres), date de naissance ;
  • Date de délivrance de la prescription ;
  • Coordonnées du médecin prescripteur : nom, prénom (en toutes lettres), qualification professionnelle, coordonnées, adresse professionnelle (en indiquant le pays), signature (manuscrite ou numérique) ;
  • Nom de médicament prescrit : nom commun (pas la marque), forme (comprimé, gélule, solution…), quantité, dosage, posologie.

Si la personne sait par avance qu’elle se rendra dans une pharmacie d’un Etat membre, elle doit vérifier que toutes ces données sont bien visibles sur l’ordonnance.

Il est par ailleurs préférable que celle-ci soit délivrée sous format papier, la version électronique n’étant pas toujours reconnue hors des frontières du pays en question.

Délivrance régie par la législation nationale

Autre point à noter : c’est la réglementation nationale qui régit la délivrance des médicaments. Concrètement, si votre ordonnance est valable pendant deux mois dans tel pays, durée durant laquelle le pharmacien de ce pays est tenu de vous fournir, elle pourrait en revanche ne plus l’être dans un autre Etat où cette durée est moins longue.

Par exemple, alors que l’amplitude est de deux mois au Luxembourg (voire six mois dans le cas d’un fractionnement de la délivrance des prestations), illimitée en Belgique (mais de trois mois pour être remboursé), de trois mois en France (dans une majorité de cas), elle n’est que de 14 jours en République Tchèque.

Cela veut dire que si vous vous rendez dans une pharmacie de Prague le 30 décembre avec une ordonnance belge datée du 9 décembre, le pharmacien ne l’acceptera pas.

Cette législation s’applique dans toute l’Europe, y compris en Islande, en Norvège et au Lichtenstein mais pas en Suisse.

Lire : Se soigner au Luxembourg

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web