icon recherche
Société

Au Luxembourg, le « jour du dépassement » le plus précoce d’Europe

Au rythme européen, ce fameux jour où l’Homme a consommé plus que la Terre ne peut produire sur une année intervient le 10 mai. Le Luxembourg n’est pas en reste.

Publié par Romain S. le 10/05/2019 | 1.783 vues
comments3 commentaires

Le rythme européen actuel équivaut à consommer 2,8 planètes Terre par an.

Ce vendredi 10 mai ne présente, a priori, pas d’événement notable, si ce n’est qu’au Luxembourg, les salariés en ont peut-être profité pour faire le pont après la Journée de l’Europe.

En revanche, en ayant une vision un peu plus large, on s’aperçoit que ce jour n’est pas sans signification.

Comme de coutume, le Word Wordlife Fund (WWF) a publié, en compagnie du Global Footprint Network, une étude datant le fameux « jour du dépassement ».

Lire : Des primes de 5.000 euros pour l’achat de véhicules électriques

Autrement dit, le jour de l’année où l’Homme a consommé plus de ressources renouvelables (eau, animaux, végétaux) que ce que la Terre peut produire sur cette année. « Cela marque également le moment où nos émissions de gaz à effet de serre auront été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts ne peuvent absorber », ajoute le WWF dans son communiqué.

2,8 planètes Terre

Et au rythme européen, cette année, ce seuil est atteint le 10 mai (le 1er août à l’échelle planétaire en 2018), ce qui équivaudrait à consommer 2,8 planètes Terre pour subvenir aux besoins annuels. « Alors que la population européenne ne représente que 7 % de la population mondiale, les Européens utilisent à eux seuls 20 % de la biocapacité de la Terre », poursuit l’ONG.

Et ce qui ressort du rapport est que ce ne sont pas forcément les plus gros les plus insatiables. Le pays le plus énergivore a épuisé son crédit au bout de 46 jours en 2019 soit au mois de février. Et il n’est autre que le Luxembourg (2ème au niveau mondial derrière le Qatar en 2018).

Lire : Environnement : le Luxembourg doit mettre un terme au « tourisme à la pompe »

A l’inverse, la Roumanie l’atteindra à la mi-juin, échéance la plus tardive de l’UE.

La publication du bilan de WWE n’est pas anodine. Elle intervient peu avant les élections européennes (le 26 mai au Luxembourg, en France et en Belgique) au cours desquelles WWF espère que les citoyens se prononceront avec une conscience écologique.

Il faut dire que l’urgence se fait toujours plus pressante. Pour preuve, en 1961, le « jour du dépassement » était intervenu le 13 octobre.

Lire : Les véhicules électriques, ces pollueurs silencieux 

Ailleurs sur le web

B2012
1 messages
Il y'a 2 mois

Et pour quelles raisons le Luxembourg arrive en 2ème place ? Personne ne se pose la question ? Ca aurait été bien que l'article aille un peu plus loin que juste donner le chiffre. Il faut lire le rapport du Centre de recherche sur l'environnement pour le savoir. Que par exemple les frontaliers, les camions et les voitures qui transitent par le Luxembourg et la vente d'essence plombent le score du Luxembourg et fausse complètement les chiffres. Les statistiques ne sont pas à prendre au 1er degré. Mais pour cela il faut aller au-delà de la simple lecture du communiqué de presse. 

roudeleiw
432 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: B2012 Et pour quelles raisons le Luxembourg arrive en 2ème place ? Personne ne se pose la question ? Ca aurait été bien que l'article aille un peu plus loin que juste donner le chiffre. Il faut lire le rapport du Centre de recherche sur l'environnement pour le savoir. Que par exemple les frontaliers, les camions et les voitures qui transitent par le Luxembourg et la vente d'essence plombent le score du Luxembourg et fausse complètement les chiffres. Les statistiques ne sont pas à prendre au 1er degré. Mais pour cela il faut aller au-delà de la simple lecture du communiqué de presse. 
 

C'est quand même de la responsabilité du pays de favoriser une fiscalité légère sur l'essence, encourageant ainsi les frontaliers à prendre leur voiture et les camions a faire le détour par le pays. Si le luxembourg le voulait, cela pourrait s'amméliorer.