Les frontaliers sont toujours plus nombreux au Luxembourg
logo site
icon recherche
Emploi

Les frontaliers sont toujours plus nombreux au Luxembourg

Le marché de l’emploi salarié se porte bien au Luxembourg en cette année 2022. Et si le pays compte de plus en plus de travailleurs, la part des frontaliers augmente plus rapidement que celle des résidents.

Publié par Aymeric Henniaux le 06/07/2022 | 1.416 vues

La restauration est l'un des secteurs recrutant le plus actuellement.
La restauration est l'un des secteurs recrutant le plus en ce moment au Luxembourg.

Les dernières données du Statec, l’institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché, confirme la bonne santé du marché de l’emploi salarié pour le premier trimestre de 2022. Autre tendance qui se dégage clairement : l’augmentation continue des frontaliers (en particulier des Français), plus rapide que celle des résidents.

Plus de salariés car plus de demande

C’est un mécanisme aussi évident qu’imparable : une demande en hausse crée plus d’emplois, attirant par conséquent davantage de travailleurs pour les pourvoir. Ainsi, entre le dernier trimestre 2021 et les trois premiers mois de 2022, le nombre de salariés au Luxembourg a progressé de 0,9 % (+3,8 % sur un an).

Parmi les secteurs recrutant le plus actuellement, les activités spécialisées et services de soutien (+1,3 % entre fin 2021 et début 2022) mais aussi le commerce, le transport, l’hébergement et la branche de la restauration (+1,3 %) connaissent la plus forte progression.

Sur l’ensemble de l’année, cette même branche d’activité du commerce-transport-hébergement et restauration a même vu ses effectifs croître de 4,4 %. Regroupant 101 079 salariés en 2021, c’est de loin le secteur le plus important du pays en nombre.

Une bonne nouvelle pour l’horeca (hôtellerie, restauration et café) qui peine justement à pallier ses besoins en recrutement depuis plusieurs mois, y compris en ce qui concerne les saisonniers.

Lire Toujours moins de chômage au Luxembourg

Lire Evolution de l’emploi et de la population au Luxembourg

Les frontaliers arrivent en force

Pour rappel, en 2021, le Luxembourg comptait 458 210 salariés, dont 270 536 hommes et 187 674 femmes. Sur ces 458 210 personnes, 245 981 étaient des résidents au Luxembourg et 212 229 des frontaliers. Entre le dernier trimestre 2021 et le premier de 2022, ces derniers ont vu leur part progresser d’1,1 %, contre 0,7 % pour les résidents.

Dans le détail, ce sont toujours les frontaliers français qui sont les plus nombreux à venir travailler chaque jour au Luxembourg. Ils étaient 112 399 en 2021 et leur nombre a augmenté de 6 % en seulement un an. Sur le premier trimestre de 2022, leur part s’est encore accrue d’1,5 %.

Derrière, les Allemands (50 360 en 2021) et les Belges (49 470) voient également leurs rangs grossir avec des effectifs en hausse respectivement de 3 et 3,1 % en un an.

À noter par ailleurs la confirmation d’un « phénomène » assez insolite : si le nombre de salariés résidents (luxembourgeois ou ressortissants de l’Union européenne) progresse lentement (+0,5 % entre fin 2021 et début 2022, +2,1 % en moyenne sur un an), il explose littéralement dans la catégorie des salariés résidents non communautaires. Ceux-ci étaient en effet 4,1 % plus nombreux sur le premier trimestre de l’année par rapport aux trois derniers mois de 2021. Plus parlant encore, leur part a augmenté de 13,3 % depuis début 2021 !

Lire Top 15 des jobs d’été qui rapportent le plus en 2022

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web