Toujours moins de chômage au Luxembourg
logo site
icon recherche
Emploi

Toujours moins de chômage au Luxembourg

Entre le quatrième trimestre 2021 et le premier de 2022, le taux de chômage a poursuivi sa baisse au Luxembourg avec désormais 3,8 % de la population en recherche d’emploi.

Publié par Aymeric Henniaux le 06/07/2022 | 719 vues

La baisse du chômage se poursuit au Luxembourg.
Entre fin 2021 et début 2022, le Luxembourg enregistre le 2e meilleur taux d'emploi d'Europe.

Une baisse légère mais une tendance qui se confirme : de 3,9 % fin 2021 à 3,8 % début 2022, le taux de chômage continue sa décrue au Luxembourg, affichant l’un des meilleurs taux de l’Union européenne (UE). Seuls la Pologne, les Pays-Bas, Malte, la Hongrie, l’Allemagne et surtout la République Tchèque avec un taux de chômage incroyablement bas de 2,3 % font mieux que le Grand-Duché. Les chiffres proviennent de la dernière étude réalisée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Hommes, femmes, mode d’emploi

Outre la baisse du taux de chômage, un autre indicateur illustrant la vitalité retrouvée du marché de l’emploi au Luxembourg est évidemment le taux d’emploi de la population. Ici aussi le pays s’en sort plutôt bien, que ce soit pour ses « travailleurs » que ses « travailleuses », avec 75,4 % des personnes en âge de travailler (de 20 à 64 ans) se trouvant en activité. Le pourcentage s’élevait à 74,3 % au dernier trimestre 2021. Dans le détail, et comme pour la totalité des pays de l’UE, le taux d’emploi des hommes est supérieur à celui des femmes au Luxembourg. En l’occurrence, 78,4 % des messieurs luxembourgeois sont en activité, contre 72,4 % des Luxembourgeoises. C’est moins bien qu’en Finlande où la parité est presque respectée avec un taux d’emploi de 78,7 % des Finlandais et de 77,9 % pour les Finlandaises. C’est en revanche bien mieux qu’en Grèce avec des taux respectifs de 77,7 % pour les hommes et 56,4 % pour les femmes.

Pas tous égaux face au chômage

Chez nos voisins aussi le chômage marque le pas au premier trimestre 2022, passant de 5,4 à 5,2 % de la population active en Belgique, de 7,2 % 6,9 % en France et de 3,2 à 2,9 % en Allemagne. Les Allemands affichent ainsi l’un des taux de chômage les plus bas d’Europe. À l’inverse, si la tendance est malgré tout à la baisse, la situation de l’emploi reste problématique en Grèce et en Espagne où le chômage s’établit respectivement à 12,8 % et 13,1 % des 20 à 64 ans. Le taux de chômage le plus bas d’Europe est à chercher, lui, du côté de la République Tchèque avec seulement 2,3 %. Avec son taux de chômage de 3,8 %, le Luxembourg s’établit bien en deçà de la moyenne européenne qui, elle, est à 6 %. Un chiffre cohérent si on le met en parallèle avec la hausse du taux d’emploi : de 74,3 à 75,4, soit +1,1 % entre fin 2021 et début 2022. C’est la deuxième meilleure progression eu Europe derrière la Grèce (+1,8 %).

Lire Toujours moins de chômeurs au Luxembourg

Vous êtes en recherche d’emploi, avez-vous fait un tour sur les annonces en ligne des Frontaliers ?

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web