icon recherche
Emploi

Quels sont les salaires dans l’immobilier au Luxembourg ?

Le secteur de l’immobilier est florissant au Grand-Duché. Quelles sont les rémunérations, en moyenne, des salariés et managers du milieu ?

Publié par Romain S. le 28/08/2019 | 5.197 vues

Pour des profils qualifiés, les employeurs sont prêts à proposer des revenus attractifs.

Globalement, le marché de l’emploi luxembourgeois surfe sur une dynamique positive. L’économie est en bonne santé et les besoins en main d’œuvre sont constants voire croissants dans certains secteurs, à l’instar du bâtiment.

Dans le même temps, la population augmente au fil des ans et la demande immobilière avec. Selon la 6ème étude rémunération Luxembourg du cabinet de recrutement spécialisé Hays, les profils les plus recherchés dans le secteur concernent des postes techniques et managériaux.

Les plus expérimentés, notamment ceux ayant une bonne connaissance de la loi en matière d’aménagement urbain, sont très prisés. Les employeurs sont prêts à mettre la main à la poche pour les attirer et/ou les conserver.

Lire : Combien gagne un(e) architecte au Luxembourg ? 

Dans la gestion d’actifs

Dans les métiers en lien avec la gestion des actifs, un analyste financier et en investissements débute, en moyenne, à 42.000€/an. Les salaires progressent rapidement : au bout de cinq ans, l’intéressé peut espérer jusqu’à 52.000 €/an. Au-delà de huit ans, les émoluments peuvent grimper jusqu’à 120.000 €/an.

Un gestionnaire d’actifs commence avec un salaire du même ordre. Après cinq ans, les augmentations successives pourront faire fleurir la paye jusqu’à 65.000 €/an. Avec une dizaine d’années d’expérience, le gestionnaire peut passer le cap des 75.000 € annuels.

Lire : La grille des salaires dans le secteur de l’IT au Luxembourg

Dans la gestion patrimoniale

Dans le domaine de la gestion de patrimoine, le gestionnaire de biens occupe le poste le moins lucratif. Il commence aux alentours de 35.000 €/an, gagnera plus ou moins 7.000 € de plus au bout de trois ans et pourra doubler sa mise de départ une fois une bonne expérience acquise.

Il en va, grosso modo, de même pour un gestionnaire technique, la personne en charge de coordonner et de planifier l’activité d’une équipe de techniciens.

Le responsable-directeur de patrimoine émarge lui à 65.000 €/an en début de carrière. Après cinq ans, il pourra atteindre 85.000 €/an, au même titre qu’un directeur technique d’exploitation.

La maîtrise d’ouvrage

Enfin, les revenus les plus élevés sont ceux attraits à la maîtrise d’ouvrage. Le directeur d’agence commence généralement à 7.500 € mensuels et dépassera sans doute les 12.000 €/mois au bout d’une dizaine d’années en poste.

Un directeur-responsable des programmes gagne moitié moins au démarrage mais peut entrevoir les 90.000 €/an après dix ans.

Consulter le salairoscope

Ailleurs sur le web