Covid-19 : que sait-on sur le variant indien ?
icon recherche
Santé

Covid-19 : que sait-on sur le variant indien ?

Des cas de variant indien du Covid-19 ont été détectés en Allemagne et en Belgique. Il se propage vite. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 28/04/2021 | 2.112 vues

Variant indien
Crédit photo : © REUTERS - AMIT DAV

La circulation de cette nouvelle mutation dit variant indien a provoqué un rebond de l’épidémie en Inde. À tel point que le record des 300 000 contaminations du Covid-19 quotidienne a été franchi ces derniers jours.

C’est un variant dont on sait encore peu de choses, mais qui semble singulier. Il s’appelle B.1.617 de son vrai nom, et il a été détecté pour la première fois en octobre, selon les scientifiques, près de Nagpur, au centre de l’Inde. Ce variant est qualifié de « double mutant ».

Que sait-on sur sa dangerosité ?

Le virus comporte néanmoins des points communs avec les autres souches, les symptômes étant similaires sur certains points.

Selon le Pr Naveet Wig, chef de département au All India Institute of Médical Sciences de Delhi, le plus inquiétant, “c’est la vitesse à laquelle le virus se répand. Pour le reste, les symptômes sont inchangés“, expose-t-il dans le journal du dimanche.

Quelle résistance aux vaccins ?

Le variant pourrait réduire l’efficacité des anticorps, causer un « échappement immunitaire », comme le décrit Santé publique France dans son analyse de risque liée aux variants émergents publiée au début du mois.

Les vaccins actuellement administrés pourraient ainsi ne pas être complètement efficaces.

Allemagne et Belgique

En Europe, le variant indien est présent en Irlande, en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni ou encore en Espagne.

Les autorités belges ont détecté dans leur pays 20 étudiants indiens testés positifs au variant. Ce groupe de jeunes gens avait atterri à Paris le 12 avril 2021. Plus à l’est, le variant indien a également été détecté en Grèce, ont annoncé ce dimanche les autorités.

Lire Le “passeport sanitaire européen” pourrait entrer en vigueur dès le mois de juin

Ailleurs sur le web