icon recherche
Santé

Luxembourg : acheter des cigarettes mentholées, c’est fini !

À partir de mercredi 20 mai, les cigarettes et le tabac à rouler mentholés sont interdits au Luxembourg et dans toute l'Europe.

Publié par Chrystelle Thévenot le 20/05/2020 | 6.813 vues
comments1 commentaire

La directive européenne sur le Tabac de 2014 a interdit les « arômes caractérisants » dans les cigarettes et les tabacs à rouler. Un délai avait été accordé, jusqu’au 20 mai 2020, pour les cigarettes au menthol.

Cette interdiction du menthol va par conséquent s’appliquer à tous les pays de l’Union européenne (à l’exception de la Suisse et de l’Andorre). A partir d’aujourd’hui, ces cigarettes ne seront plus en vente au Luxembourg.

Pour le pneumologue Bertrand Dautzenberg, ces cigarettes poussaient de manière insidieuse les plus jeunes à augmenter leur consommation en atténuant de manière illusoire les effets irritants du tabac.

Elles pourraient même se révéler plus nocives, note, de son côté, le docteur Michel Jean, cardiologue et président de l’association Capitole Stop Tabac. En particulier à cause de ce goût qui masque celui beaucoup moins agréable d’une cigarette classique, provoqué par tous les produits nocifs que celle-ci contient.

Réaction d’une manufacture de tabac au Luxembourg

Charles Lemmer, du groupe Heintz van Landewyck, manufacture de tabac au Luxembourg, souligne au micro de RTL Radio que le groupe subit déjà de lourdes pertes avec les restrictions de déplacement liées au coronavirus et la fermeture des frontières : 85% des produits du tabac vendus au Luxembourg ne sont pas achetés par des résidents. La baisse des ventes est estimée entre 50% et 60%.

Lire Mode d’emploi de la rentrée scolaire au Luxembourg, le 25 mai

Ailleurs sur le web

Il y'a 2 semaines

Pourquoi pas... Mais à côté de ça la cigarette électronique n'incite pas les jeunes peut-être ? Elle n'est pas meilleure pour nos poumons. Mon fils de 4 ans alors qu'on passait devant un magasin de cigarettes électroniques, s'est exclamé "huummm ça sent bon le bonbon!".