Un belgo-luxembourgeois signe la plus mosellane des décorations de Noël
logo site
icon recherche
Détente

Un belgo-luxembourgeois signe la plus mosellane des décorations de Noël

C’est au designer Nicolas Verschaeve que la verrerie de Meisenthal a confié la création de sa traditionnelle boule de Noël.

Publié par Patrick Jacquemot le 16/11/2022

Depuis 1999, chaque hiver, le Centre international d’art verrier de Meisenthal souffle une édition exclusive de boule de Noël. Nicolas Verschaeve n’avait donc que 4 ans quand le premier modèle collector est sorti de la fabrique établie en Moselle-Est

Mais cette fois, c’est bien à ce natif de Belgique (dont les parents sont belgo-luxembourgeois) que la mission d’imaginer et réaliser la précieuse décoration a été confiée. L’objet vient d’être dévoilé, il porte le nom d’ « EXTRA ».

Le designer s’est inspiré d’un… « cul de bouteille », détournement astucieux et surtout… fort joli. D’ailleurs, avec des termes choisis, la verrerie préfère parler de cette boule comme étant « façonnée de miraculeux petits mirages ». Voilà qui fait plus rêver…

Aux yeux de son créateur, « comme certaines bouteilles en verre qui passent de la cave au salon, la boule EXTRA exprime la magie d’un terroir et le présage de moments heureux ».

Produite en édition limitée (40 000 exemplaires tout de même), la décoration va maintenant être vendue sur le site verrier mais également dans de nombreuses boutiques et sur les marchés de Noël de Lorraine. A commencer par celui de Metz. Son prix? 24 euros.

Nicolas Verschaeve n’est pas un inconnu au Grand-Duché. En effet, celui qui désormais enseigne à l’Ecole
supérieure d’art et de design de Valenciennes a déjà présenté ses travaux au Luxembourg, en 2018, au Design City LX Festival organisé par le Mudam.

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web