Energie : quel impact sur le budget des ménages ?
logo site
icon recherche
Société

Energie : quel impact sur le budget des ménages ?

Est-ce que les mesures mises en place par le gouvernement auront un effet positif sur les ménages au Luxembourg ? Quels sont les revenus avantagés ? La Fondation Idea a dressé un bilan de la situation. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 02/05/2022 | 1.694 vues

Suite à l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février 2022, en l’espace de quelques mois, le coût de l’énergie pour un ménage « moyen » a connu une forte augmentation.

Une étude menée par la Fondation Idea présente l’impact de l’énergie sur le budget des ménages. “Le prix moyen de l’énergie a augmenté de près de 41% entre août 2021 et mars 2022, en six mois donc, avec des hausses particulièrement marquées pour le gaz et le mazout ” notent les experts.

Indexation des salaires compensera-t-elle l’inflation de l’énergie ?

En principe, les salaires sont indexés aux prix à la consommation au Luxembourg, sur la base d’un indice intégrant les produits énergétiques. Une hausse de ces derniers va certes induire une augmentation des dépenses des ménages, mais ces derniers bénéficieront en parallèle, certes avec un certain décalage, de tranches indiciaires se succédant à un rythme accéléré. “L’indexation ne compensera pas l’inflation de l’énergie” précise la note.

Si nous reprenons deux exemples pour bien comprendre, le premier ménage gagnant 35.000 euros va perdre 364 euros nets en 2022, tandis que le ménage touchant 120.000 euros par an aura, quant-à-lui, un gain positif de 214 euros nets après prise en compte de la tranche d’indexation. “Les plus défavorisés encaissent de plein fouet les conséquences de cette inflation énergétique” précise les analystes de la Fondation Idea.

Impact net sur les ménages compte tenu des principales mesures en 2022 (impacts en € pour un ménage de deux salariés)

 

Lire Index, crédit d’impôt énergie…les nouvelles mesures au Luxembourg

Des mesures pour le porte-feuille des ménages

Face à une profonde inégalité des ménages devant l’inflation énergétique, les autorités au Luxembourg ont adopté diverses mesures correctrices .

En premier lieu, l’allocation de vie chère a été relevée à raison de 250 euros par an en janvier 2022 pour une communauté de deux personnes. En second lieu, une prime unique énergie a été introduite en vertu de décisions adoptées le 28 février 2022, en complément de l’allocation de vie chère. Elle se monte à 250 euros par an pour deux personnes et est conditionnelle à des limites de revenus rehaussés de 25% par rapport à l’allocation de vie chère.

Enfin, parmi les mesures importantes, une baisse du prix du carburant avait été annoncée. Elle est officielle depuis mercredi 13 avril 2022. Elle est applicable jusqu’à la fin du mois de juillet 2022 et par litre de mazout jusqu’à la fin de l’année 2022.

Bilan de la situation

Si l’on reprend les calculs des experts (cf le tableau au-dessus), on observe qu’avec toutes les aides additionnées, le ménage percevant 35.000 euros gagnera au final un bénéfice de 660 euros grâce l’ensemble des mesures. Un ménage avec un revenu de 50.000 euros devrait gagner 113 euros et un ménage touchant 65.000 ; 23 euros. En revanche, les salaires les plus aisés touchant 85.000 euros et 120.000 euros vont perdre respectivement 174 euros et 892 euros.

La Fondation Idéa a conclu ce rapport le 20 avril 2022 dans une situation bien déterminée. Elle est amenée à évoluer dans les prochains mois, les conséquences risquent de changer pour tous les ménages. Une affaire à suivre !

Lire L’Etat luxembourgeois va aider tous les résidents à payer leur gaz

 

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web