Votre travail a-t-il toujours un sens ?
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Le week-end débute sur une mini-baisse du SP95
Emploi

Votre travail a-t-il toujours un sens ?

S'il ne devient qu'alimentaire, un emploi perd vite de son intérêt pour celui ou celle qui le pratique. Ouf, au Luxembourg, la Chambre des salariés relève 7 salariés sur 10 trouvent une utilité à leur travail.

Publié par Edouard Trèfle le 24/10/2023 à 11:10

Régulièrement, la Chambre des salariés prend le pouls de la population active du Luxembourg. Et de cet “Index of quality of work“, ressort l’état d’esprit des employés qui font “tourner le pays”. Á sonder près de 2.600 hommes et femmes en poste, est ainsi apparu par exemple que 57% des recrues étaient “mécontents au travail”. Comme quoi une “meilleure rétribution” ne fait pas tout…

Et si la clé du “bonheur” en entreprise tenait dans le sens donné à son travail ? De nombreuses études ont ainsi démontré que les salariés estimant que leur profession est importante et a du sens font état d’une motivation plus élevée, d’une meilleure satisfaction au travail, de meilleures performances et d’un meilleur état de santé en général…

Aussi, est-il plutôt positif de constater dans la dernière étude de la CSL que 68 % des ♀️femmes et 69 % des hommes♂️ interrogés estiment que leur travail a bien un sens. Un degré qui ne tiendrait pas à la position hiérarchique dans l’entreprise mais plutôt à l’expérience professionnelle, au secteur d’activité et à la nature du poste.

Finances et assurances dans le doute

Ainsi, les 55 ans et plus sont ceux qui trouvent le plus que leur activité a bien une “utilité”. Ils sont 71 % dans cette tranche d’âge à le penser quand 67 % des 35-44 ans estiment que leur job a bien un rôle dans la société.

Mais les écarts de perception se creusent bien plus si l’on se réfère à l’emploi tenu. Les plus convaincus sont ainsi à rechercher parmi les métiers qualifiés de ⚙️l’industrie et de l’artisanat🛠 (72%). La maxime “Je produis donc je suis utile” consolidant en quelque sorte ce sentiment.

Pas très loin, managers, cadres, dirigeants mais aussi professions élémentaires ont aussi conscience de pratiquer un métier “à sens”. L’adhésion la plus faible à ce sentiment étant trouvée, au Grand-Duché, parmi les conducteurs de machines, les monteurs ou les employés administratifs.

En fait, n'en déplaise au secteur des Banques et Assurances luxembourgeois, mais c'est parmi les employés exécutant des activités financières et d'assurance que job et sens riment le moins. Tout juste un peu plus de la moitié des salariés de cette branche trouveraient un sens à leurs missions (57 %). Gare à la possible perte de motivation...

A contrario, des secteurs comme la 👩‍🔬Santé ou l'action sociale👥 (81 %) ou l'administration publique 🧑‍💻, la défense🪖 ou la Sécurité sociale (75 %), les taux remontent nettement. Le "service" de son prochain procurant certainement cette satisfaction du travail accompli. Idem pour les activités de service ou la construction👷‍♂️. L'aide fournie ou le côté concret du travail réalisé élevant cette sensation de sens trouvé au terme de la journée.

Envie de changer d'employeur ? Découvrez des dizaines d'offres de postes en rubrique EMPLOI


La Chambre des salariés, une institution qui agit dans l’intérêt des salariés et des retraités.
La CSL édite régulièrement des brochures et des newsletters électroniques qui expliquent les droits des salariés.
Vous pouvez consulter gratuitement le site www.csl.lu où vous trouverez une rubrique ” vos droits” détaillée et expliquée simplement sur vos droits.

Pour être informé des actualités et des conférences-débats,  abonnez-vous à la Newsletter de la CSL.

 

 

 

 

 


Ailleurs sur le web

Commentaire

Pour laisser un commentaire veuillez vous connecter ou inscrivez-vous.